Tout Est Une Question D’Équilibre

Updated: Oct 10

It's All a Question of Balance (English version below)


La semaine dernière, Dieu m’a beaucoup parlé.

Tout a commencé quand j’ai pris conscience que ma télé, Netflix et les réseaux sociaux prenaient trop de place dans ma vie. Sous la direction de Dieu, j’ai décidé de faire une détox d’écrans et de réseaux sociaux pendant une semaine.


Quel changement !

Je me suis rendu compte à quel point j’associais « lire la Bible » et « passer du temps avec Dieu » à « fatiguant car il faut réfléchir », et « regarder ma série » au véritable « repos ». Pourtant, si j’ouvre ma Bible, je peux lire :


« Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. » (Matthieu 11 :28)


J’ai donc compris qu’il y avait une dissociation entre mon fonctionnement de pensée et la Parole de Dieu. Voici mon constat : je ne crois pas en la possibilité de vivre réellement les commandements de Dieu !


J’ai pu constater cela concernant le repos, mais aussi pour bien d’autres sujets :

- Prendre plaisir en Dieu (Ps 37v4, NKJV)

- Avoir la paix au lieu de l’angoisse (Ps 4v8, NKJV)

- Voir la lumière dans les ténèbres (Ps 4v6, NKJV)

- La consolation dans mon plus profond désespoir (Ps 71v20, NKJV)


Mon amie, soyons honnêtes : la Bible est tellement dure à appliquer ! (Par soi-même) Dans ses commandements, Dieu place la barre si haute que j’ai inconsciemment accepté et intégré que c’est impossible de l’appliquer à 100% ; je me suis efforcée de faire des efforts, mais sans la pleine conviction que Dieu peut me faire réellement vivre ses commandements. J’ai donc laissé tomber la pleine obéissance, à cause de mon incrédulité.


A la fin de ma semaine, Dieu m’a donné une conclusion merveilleuse et indispensable : « Tout est une question d’équilibre ».


Proverbes 11v1 : « La balance fausse est en horreur à l’Eternel, mais le poids juste lui est agréable. »

Proverbes 20v23 : « L’Eternel a en horreur deux sortes de poids, et la balance fausse n’est pas une chose bonne. »


Ma vie était basée sur un tissu de mensonge.

Je pensais être dans la Vérité en Jésus ; je me justifiais par le fait de savoir que je ne suis pas parfaite, tout en me supposant être dans la bonne voie. J’étais convaincue de cela, sans savoir que mon cœur possède bien des zones d’ombres.


Ma vision de la vie, mon fonctionnement de pensée. Tout était erroné !

L’équilibre était brisé.

La balance faussée.

Le mal s’est transformé en bien et le bien en mal : « Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, qui changent l’amertume en douceur, et la douceur en amertume ! » (Esaïe 5v20)


Le pire, c’est que trop souvent, quand cela arrive, je ne m’en rends pas compte, alors je persiste dans une mauvaise voie, en étant persuadée d’être sur le droit chemin.

Quelle tristesse !


Ma volonté avait plus d’importance que celle de Dieu.

J’associais la fatigue au Dieu Tout Puissant.

Je cherchais bien plus la reconnaissance des Hommes que celle de Dieu.


Alors qu’en réalité…

- La Volonté de Dieu est le meilleur pour ma vie.

- Me confier en l’Eternel me donne plus d’énergie que jamais.

- Et les humains ne peuvent m’accorder l’amour et la reconnaissance que j’ai besoin de façon permanente.


Si tu on y réfléchit, cela fonctionne dans toutes les parties de nos vies. Toutes nos façons de fonctionner sont-elles erronées ?


Tout est une question d’équilibre.


Est-ce que je juge et condamne les autres ?

Si c’est le cas, je considère que les fautes des autres sont plus graves que les miennes. Est-ce que je suis légitime de m’énerver car on m’a blessé, ou est-ce que la colère que j’ai laissé entrer dans mon cœur est un déchet qui doit être immédiatement jeté, sous couvert qu’il y ramène ensuite des mouches et d’autres pourritures ?


Mettons toutes choses en lumière !

C’est difficile, mais qu’est-ce que c’est libérateur !



It's All a Question of Balance

(English)


God spoke to me a lot last week.

It all started when I realized my TV, Netflix shows, and social media were taking a lot of space in my life. With the guidance of the Holy Spirit, I decided to do a detox from screens and not be on social media for a week.


What a change it was!


I realized then that I was associating “reading the bible” and “spending time with God” with “exhaustion because it’s mind consuming” and associating “watching my series” to a real “rest”.


However, the opposite is found in the bible.

Scripture says, “Come to me, all you who are weary and burdened, and I will give you rest.” (Matthew 11:28)


I realized there was a dissociation between my way of thinking and God’s Word.

I didn’t believe there was a true possibility to live out all of God’s commandments. This thought expanded from my understanding of God’s idea of rest to other subjects:

- Delighting in God (Psalm 37:4)

- Having peace instead of anxiety (Psalm 4:8, NKJV)

- Seeing the light in the midst of darkness (Psalm 4:6, NKJV)

- Consolation while in deep despair (Psalm 71:20)


My friend, let’s be honest; the Bible is hard to apply on our own.

In the commandments, I felt like God placed the bar so high that I unconsciously accepted and ingrained in my mind that it’s impossible to 100% apply the rules to my life. I still tried but because of my disbelief, I was not fully convinced that God can help me or that it was possible.


At the end of the week, God gave me a wonderful and priceless conclusion:

“It’s all a question of balance”.


Proverb 11:1 “A false balance is an abomination to the Lord, byt a just weight is His delight”

Proverb 20:23 “Unequal weights are an abomination to the Lord and false scales are not good”.


Here’s the thing, my life was based on a web of lies.

I thought I knew Jesus; I justified myself by knowing that I was not perfect but convinced myself that I was on the right track. I was truly convinced of this, without knowing that my heart had many gray areas. There wasn’t a balance in my life, my vision, or my way of thinking. I interpreted evil into good, and good into evil. Everything was distorted.


Isaiah 5:20 tells us “woe to those who call evil good and good evil, who put darkness for light and light for darkness, who put bitter for sweet and sweet for bitter.” The worst part is that too often, it was hard for me to notice it happening. So, I would continue going the wrong way but remained convinced I was heading in the right direction.


How sad!

My will, and desires for my life became more important than God’s.

I thought God’s ways were tiring.

I looked more toward the recognition of men than that of God,


When in reality:

- God’s will is the best for my life

- Trusting in God gives me more strength

- People can’t give me the love and recognition or acceptance I need permanently.


If you think about it, it applies in all parts of our lives. Are we doing everything wrong?


It’s all about balance.


Am I judging and condemning others? If so, I would be considering their faults more serious than mine. Am I justified in my anger because I was hurt or is the anger I allowed in my heart something that I must get rid of, or else it will rot.


Let’s bring all things to light.

It might be difficult but it’s truly liberating!

TFSx Priscille

10.08.22